• Délirium livre 1Titre : Délirium livre 1

    Auteur : Lauren Oliver

    Éditeur : Hachette

    Date de parution : 02/2012

    Format : Grand

    Nombre de pages : 456

    Prix : 16 € 

     

     

    Résumé de l'éditeur : 

    Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme la pire des maladies. Un monde où tous les jeunes subissent à leur majorité une opération du cerveau pour être immunisés. À quelques mois de ses dix-huit ans, Lena aspire presque à subir à son tour le Protocole car depuis toujours amour rime pour elle avec souffrance et danger. Jusqu’à ce qu’une rencontre inattendue fasse tout basculer. Avant, tout était simple, tout était organisé. Mais est-ce vraiment vivre que de laisser la société tout prévoir pour vous ? Vos amis, vos amours et votre avenir ? Imaginez qu’on vous prive de tout sentiment. Que la liberté ne soit plus qu’un vieux souvenir dénué de sens. Jusqu’où iriez-vous pour garder le droit d’aimer ? Plongez dans l’inoubliable trilogie DELIRIUM.

     

     

    Délirium est un vrai petit chef-d’œuvre, idéal pour une première dystopie, mais pas seulement... 

    J'ai lu les premiers chapitres et j'ai cru que je relisais " Divergente ", mais avec quelques différences tout de même. Tout comme Tris, Lena doit passer une épreuve qui devra changer le reste de sa vie. Lena, comme Tris, m'a embarquée avec elle à travers ses inquiétudes, ses interrogations et ses découvertes. Tris avait Quatre, Léna a Alex et c'est ce garçon qui va la faire douter de ses certitudes. 

    J'ai beaucoup aimé ce premier tome qui m'a souvent déroutée et je me suis interrogée sur les "symptômes" de l'amour . L'auteur a décidé de mettre l'amour à un niveau obsolète et même de l'interdire ce qui donne aux relations entre les personnages quelque chose de nouveaux et d'étrange à la fois. J'avais parfois l'impression d'avoir affaire à des robots. 

    L'auteur, par sa simplicité, a su me transporter au fil des péripéties. J'ai été émue, alarmée, triste, angoissée, j'ai tremblé, j'étais heureuse... avec Lena. Une lecture simple et fluide qui m'a fait dévorer les pages. 

    Une fin palpitante, tenante, bouleversante et étonnante. Comment expliquer cette fin ? Je dirais juste que c'est extraordinaire et que c'est la partie que j'ai préféré de ce tome.  

     

    Direction le tome 2

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Un monde pour ClaraTitre : Un monde pour Clara

    Auteur : Jean-Luc Marcastel

    Éditeur : Hachette - Black Moon

    Date de parution : 09/10/2013

    Format : Grand

    Nombre de page : 352

    Prix : 16.50 €

     

     

     

    Résumé de l'éditeur :

    2027. En France. Après une catastrophe nucléaire succédant à tant d’autres, l’écologie est plus que jamais au centre des préoccupations. Les Enfants de Gaïa est une puissante secte extrémiste qui mêle discours écologiste et spiritualité. Diane, dont la jumelle Clara est morte suite à cette catastrophe, participe, avec son meilleur ami Léo, à l’une de leurs manifestations anti-nucléaire. Mais la marche pacifique tourne au combat de rue, et Diane, grièvement blessée, tombe dans le coma. Dix ans plus tard, la jeune fille se réveille. Pendant son sommeil, le monde s’est transformé. Les Enfants de Gaïa sont à la tête du pays. Ils sont tout puissants. Et ils ont fait de Néo Lutécia, construite sur les ruines de Paris, la cité écologique idéale. Diane y retrouve Léo, désormais lieutenant de la secte. Elle apprend qu’elle est devenue l’icône de la Révolution Verte, une incarnation vivante de Gaïa aux yeux de ses fidèles et découvre un nouveau monde bien loin de celui dont Léo et elle avaient rêvé…

     

     

     

     Je n’avais lu que des avis positifs sur ce livre et des chroniques le décrivant comme " une pépite ". J'étais impatiente de le commencer.

    Malheureusement pour moi, je n'ai pas été séduite ni convaincue par ce livre. Je m'attendais à autre chose et à moins de détours, c'est une petite déception. 

    Dès le départ, l'auteur fait des choix que je ne comprends pas et qui ne me semblent pas nécessaires :  Le coma de Diane, elle communique dans son esprit avec sa sœur défunte Clara ... L'écriture est très agréable à lire, mais l'histoire est lente et je ne savais pas où j'allais, tout est déjà dit en quelques pages puis plus rien. Diane découvre son nouveau monde, plus écologique, plus vert ... mais rien ne se passe. Il faut que je me face violence pour continuer ma lecture et avancer.

    Ensuite la fin approche, tout s’accélère plus ou moins, annonçant le début de quelque chose et peut-être d'un tome 2 plus trépident.

    Finalement un livre qui ne se lit pas si bien que ça et qui ne se révèle pas être " une pépite" pour moi. L'histoire aurait pu être sympa et les thèmes de l'écologie et de la politique sont intéressants.

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Glitch tome 1Titre : Glitch tome 1 - L'amour est une arme

    Auteur : Heather Anastasiu

    Édition : Robert Laffont

    Date de parution : 06/09/2012

    Format : Grand

    Nombre de pages : 378

    Prix : 16.90 €

     

     

    Résumé de l'éditeur :

    Dans une société souterraine ou toute émotion a été technologiquement éradiquée, Zoe possède un don qu'elle doit à tout prix dissimuler si elle ne veut pas être pourchassée par la dictature en place. 
    L'amour lui ouvrira-t-il les portes de sa prison ?

    Il y a deux siècles de cela, l'humanité a payé au prix fort ses appétits démesurés lorsque le feu de mille armes nucléaires a littéralement rasé la surface de la planète. Sous terre, au sein de la Communauté, la souffrance et la guerre ne sont plus que de lointains souvenirs : des puces implantées dans le cerveau de ses membres ont permis d'éradiquer enfin toutes ces émotions qui ont bien failli mener les hommes à leur perte.
    Lorsque la puce de Zoé, une adolescente technologiquement modifiée, commence à glitcher (bugger), des vagues de sentiments, de pensées personnelles et même une étrange sensation d'identité menacent de la submerger. Zoé le sait, toute anomalie doit être immédiatement signalée à ses Supérieurs et réparée, mais la jeune fille possède un noir secret qui la mènerait à une désactivation définitive si jamais elle se faisait attraper : ses glitches ont éveillé en elle d'incontrôlables pouvoirs télé-kinésiques...
    Sa liberté nouvellement acquise va toutefois lui donner des ailes et, tandis que Zoé lutte pour apprivoiser ce talent dévastateur tout en restant cachée, elle va rencontrer d'autres jeunes Glitchers : Max le métamorphe et Adrien, qui a des visions du futur. Ensemble, ils vont devoir trouver un moyen de se libérer de l'omniprésente Communauté et de rejoindre la Résistance à la surface, sous peine d'être désactivés, voire pire...

     

     

     

    Le début est très banal : Adrien vient "ouvrir" les yeux de Zoé et forcément ils vont tomber amoureux l'un de l'autre. Ces événements se passent très vite et dès le début du livre.   

    Ensuite, s'en suit une intrigue qui n'est pas spectaculaire. Je n'ai pas été prise dans les péripéties et je n'ai pas été emportée non plus. L'histoire est tout de même sympas, mais sans plus.

    Ce qui m'a dérangé le plus ce sont les répétitions pendant les 3/4 du livre. C'était la plupart du temps inutile et n’ apportait rien de bon. J'avais l'impression de tourner en rond malgré l'histoire qui continuait.

    Au début du livre Zoé me semblait très indécise, plaintive , maladroite et peureuse, mais à la fin  elle change et elle grandit enfin. Max est très antipathique et son comportement m’a révulsée tout le long. J'avais qu'une envie, c’était de lui coller des baffes et de secouer Zoé.

    Un livre qui se lit bien et une écriture peut-être trop simple et qui ne m'a pas accroché à son récit, malheureusement. L'histoire est bonne, sans prise de tête, mais peut-être un peu trop simple.  

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Phobos tome 1Titre : Phobos tome 1 

    Auteur : Victor Dixden 

    Éditeur : Robert Laffont 

    Date de parution : 11/06/2015

    Format : grand

    Nombre de pages : 448

    Prix : 17.90 €

     

     

    Résumé de l'éditeur :

    Six prétendantes.
    Six prétendants.
    Six minutes pour se rencontrer.
    L'éternité pour s'aimer.

    Il veulent marquer l'Histoire avec un grand H.

    Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

    Elle veut trouver l'amour avec un grand A.

    Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l'amour. Elle a signé pour un aller sans retour...

    Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

     

     

    Quelle déception!

    J'ai commencé à lire ce livre et je n'ai pas accroché! J'ai trouvé ça tout de suite étrange, j'ai regardé quelques chroniques et là, je n'ai vu que des avis positifs! J'ai donc poursuivit...

    Un début très lent où l'on répète souvent les mêmes choses inlassablement. Dès le départ on nous met l'intrigue dans les mains d'une manière dont je me suis dit "bon, je connais la fin, et maintenant?". 

    Je l'ai lu péniblement! J'ai suivi plusieurs personnages, la première qui essaie de cacher la vérité, le deuxième qui cherche des réponses et la troisième qui cherche l'élu de son cœur. Malgré les événements, j'ai trouvé qu'il y avait très peu d'action et que les choses se passaient très lentement. Les petits éclats au sein du vaisseaux ou parmi les membres qui dirigent l'opération ne durent jamais bien longtemps et se règlent très vite.  

    J'ai été déroutée par le personnage de Serena.  Elle est cruelle par ses actes, mais je n'ai ressenti aucun sentiment pour ce personnage. Tout semble si naturel que finalement ça coule de source et je ne me suis pas étonnée de son comportement. Je ne me suis attachée a aucun personnage , ils restent très secrets et inaccessibles. 

    J'ai suivi principalement les filles du vaisseau et même là il faut attendre les 15 derniers jours de leur vol pour voir un semblant de rivalité entre elles pour les prétendants. Mais aussi pour que Léo se rende compte qu'il y a quelques chose qui cloche. La moitié des filles choisissent rapidement leur futur époux, comme si c'était une évidence, aucun suspens! 

    Une fin un peu plus surprenante et plus piquante que le reste du livre. Une fin qui m'a beaucoup plus convaincue que le reste du livre et qui présage un tome 2, j'avoue que je ne sais pas si je le lirai.

    L'auteur a une très belle écriture, mais il ne m'a pas emportée avec lui à travers les étoiles. Je m'attendais à mieux et à une aventure sensationnelle.

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Avant le labyrinthe - L'ordre de tuerTitre : Avant le labyrinthe : L'ordre de tuer

    Auteur : James Dashner

    Éditeur : Pocket Jeunesse

    Date de parution : 02/04/2015

    Format : Grand

    Nombre de pages : 348

    Prix : 18.50 €

     

     

    Résumé de l'éditeur : 

    Treize ans avant que Thomas entre dans le Labyrinthe, une éruption solaire a frappé la Terre. Mark et Trina ont survécu à la catastrophe.

    Mais cette terrible épreuve n'est rien comparée à ce qui les attend. Une étrange épidémie se répand aux États-Unis, elle frappe de folie les individus qu'elle atteint. Pire, elle met en danger jusqu'à l'existence de la race humaine !

    Convaincus qu'il existe un moyen de sauver les malades, Mark et Trina sont bien décidés à le trouver... s'ils parviennent à rester en vie. Dans ce monde dévasté, certains préfèrent tuer pour que personne ne découvre la vérité.

     

     

    Grosse déception pour ce pré-quel de la trilogie "L'épreuve". 

    Je m'attendais à plus d'explications et peut-être, être plongée un peu plus dans le WICKED. Je n'ai pas vraiment accroché à ce tome qui m'a parut très long. Je n'ai pas été emportée dans la magie des deux premiers tomes. Dans ce tome, c'est comme si on suivait un autre groupe, mais du côté "des fondus".  Je m'attendais à des explications sur la construction du labyrinthe, des créatures et sur tout le reste. 

    J'ai très vite eu l'impression de tourner en rond, je me suis ennuyée et j'ai eu beaucoup de mal à avancer dans ma lecture. Il y a beaucoup trop de violence de part et d'autre sans que ce soit vraiment justifié. 

    Les personnages m'ont peu convaincue. Je les ai trouvés sans personnalité et peu intéressants.  

    L'écriture reste agréable à lire et j'ai bien reconnu la plume de James Dashner. 

    Finalement, aucune réponse sur la trilogie, l'épreuve, tout tient en quelques lignes et ce n'est pas très folichon. Un livre qui pour ma part n'apporte rien à la trilogie et qui n'est pas nécessaire de lire.

     

    Retour au tome 3

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique