• L'infidèle saison 1- Le temps des doutesTitre: L'infidèle saison 1- le temps des doutes

    Auteur: Florence Dauphin

    Éditeur: auto-édité

    Parution: 03/08/16

    Format: poche

    Nombre de pages: 102

    Prix:8.50€

     

     

    Résumé de l'éditeur: 

    Quand tout bascule dans l’irréel. Quand ce que l’on pensait impossible devient l’angoissante réalité… L’infidélité, cet écart qui peut briser une vie, qui peut briser des vies. Cette pulsion qui pousse au mensonge, à la trahison, qui peut vous faire perdre tout votre univers, vos amis, votre travail, votre famille. Jusqu’à votre crédibilité et votre amour propre... Carl et Éléonore mènent une vie bien tranquille. Lui, adjoint de direction dans une banque, et elle médecin à l’hôpital. Dix ans se sont écoulés depuis leur rencontre, tout semble se passer à merveille. Et pourtant, Carl va commettre l’irréparable, il va s’éprendre d’une femme 8 ans plus jeune que lui et tomber dans les travers de l’infidélité. Mais c’était sans compter les secrets de cette femme qui produiront très vite un enchaînement de situations compliquées et ainsi mener à des vérités insoupçonnées. Proches et amis seront touchés, personne ne sera épargné. Entre trahison et mensonges, l’angoisse fera sa place. De lourds secrets seront révélés détruisant amitiés et couples. Les liens unissant tous ces êtres résisteront ils ?

     

    L'infidèle saison 1- Le temps des doutes

    Cette petite nouvelle m'a surpris de bien des manières et j'ai beaucoup aimé ma lecture. 

    L'histoire est en apparence simple, mais finalement c'est un méli-mélo de relation qui s’enchevêtre pour créer une ambiance assez lourde et particulière. Les pages défilent et l'auteur nous révèlent une information qui complique encore plus le tout. Je n'ai pu m'arrêter avant la dernière page.

    Les personnages sont troublants et ils ont tous quelques choses à cacher, un secret. Si l'auteur décide de nous dévoile les plus plausibles, je suis sûre que de bien plus sombres restent à découvrir. Sur la fin, deux personnages révèlent une personnalité assez " méchante", mais je n'ai pu découvrir jusqu'où ils pouvaient aller. 

    La fin est assez diabolique et m'a donné envie de découvrir la saison 2. Je m'attends à des révélations, à des secrets et encore plus de complications.

    L'auteur a su me divertir et à m’entraîner dans son univers grâce à une plume délicate et très agréable à lire. 

    En bref: Une petite nouvelle très sympa a déguster sans modération ! 

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

    Partager via Gmail Pin It

    18 commentaires
  • Il était une fois la fée ChabadaTitre: Il était une fois la fée Chabada

    Auteur: Lucie Brasseur

    Éditeur: YakaBook

    Parution:28/07/2017

    Format: poche:

    Nombre de pages: 144

    Prix: 2€

     

     

    Résumé de l'éditeur:

    Maryline, prostituée la nuit, écrit le jour des contes pour enfants. Un soir, elle est arrêtée par la Police. En garde à vue, une cartomancienne lui prédit « la rencontre qui changera sa vie ». Incarcérée et accusée de meurtres, elle clame son innocence. Entre rêves et stratégie de protection, elle se met à écrire le conte des Poupées Géantes et de la Poussière de Joie. La fiction la sauvera-t-elle de la réalité ? À la fois polar, roman épistolaire et conte pour adultes avertis, Il était une fois la Fée-Chabada emporte le lecteur vers de lointaines aventures entre rêves et centre de détention.

     

    Il était une fois la fée Chabada

    C'est un livre que je conseillerai pour son côté déconcertant.

    L'auteur m'a intrigué par son univers qui n'a rien de simpliste et de logique. J'ai été plus d'une fois " perdu ", mais dans un bon sens. L'histoire de cette femme, Maryline, est à la fois perturbante et fascinante.

    L'enquête sur les meurtres qu'auraient commis notre héroïne est tout aussi passionnante. Tout se concorde, tout s'emboîte, mais je n'ai pu l'imaginer coupable. Alors qui est-ce ? L'auteur a su m'embarquer dans cette intrigue opaque jusqu'au bout.

    Ce qui m'a le plus plu est sans aucun doute les contes pour enfant qu'écrit Maryline et tout ce qui tourne autour. C'est une ambiance très mystérieuse. Ils sont un peu effrayants et très étranges. Une bonne dose de fantastique y est présente pour mon plus grand bonheur. Je ne suis pas sûr, en revanche, qu'ils soient fais pour les enfants, mais j'ai beaucoup aimé les lire. 

    Maryline est un personnage très attachant. Elle est entourée, tout comme son histoire, d'une aura mystérieuse un peu particulière. Au début, je me suis dit qu'elle perdait pied ou qu'elle était folle. C'est un sacré personnage.

    Je n'ai eu aucun mal à lire ce livre qui se découvre très facilement. Il n'y a besoin d'aucun effort pour entrer dans l'histoire et que les pages tournent toutes seules. 

    En bref: Il m'est difficile de parler de ce livre, car il est particulier et son atmosphère étrange. Il faut le lire pour s'empeigner de tout ça et l'apprécier au delà des mots que j'ai pu écrire. C'est une histoire complexe et captivante à découvrir. 

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

    Partager via Gmail Pin It

    30 commentaires
  • Héritage mortelTitre: Héritage mortel

    Auteur: Daniel Borgis

    Éditeur: Rebelles 

    Parution: 20/11/16

    Format: Semi-poche

    Nombre de pages: 166 

    Prix: 13.50€

     

     

    Résumé de l'éditeur: 

    Un décès. Un testament. Trois frères. Un meurtre ! Mais qui a été tué ? Qui a tué ? Le mystère reste entier…

     

    Héritage mortel

    J'ai passé un bon moment avec ce livre, mais sans plus. 

    L'histoire est assez réaliste, il faut l'avouer, j'ai pu très bien m'imaginer les frères " Porraz " au milieu de leur ferme. Le ton est donné dès la première page : c'est rustre, c'est campagnard et c'est assez brut de décoffrage. L'univers est sans chichi et je me suis sentie faire un bon dans le temps où l'eau courante et l’électricité venaient juste d'apparaître. D'accord, j'exagère un peu, mais l'idée est là. 

    Le meurtre commis est sans aucune surprise. L'ambiance est faite que l'on savait d'avance que ce personnage allait y passer, mais par contre le coupable était moins évident. J'étais convaincu du coupable, c'était obligé que ce soit ça et pis les enquêteurs m'ont démontré que c'était impossible. Alors, j'ai séché, vraiment...

    Les deux enquêteurs ne m'ont pas trop convaincue. Je les ai trouvé très tolérants avec les suspects et trop explicatives. J'aurais aimé qu'ils soient un peu plus fermes.  Les deux frères "Porraz " sont des personnes imbuvables, abjectes et idiots. Ils sont constamment sur la défensives et hurlent pour s'exprimer. Ils sont méchants voire cruels, je ne leur ai porté aucune sympathie. 

    Les chapitres sont courts. L'écriture de l'auteur est simple et il a su entretenir ma curiosité jusq'au bout. Je ne peux pas dire que ce policier soit captivant, mais il a su se laisser lire pour ses autres aspects. 

    En bref: Un livre sympa à lire pour ses secrets et ses conflits au sein de la famille Porraz et l'ambiance très campagnarde et rude. 

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

    Partager via Gmail Pin It

    26 commentaires
  • OragesTitre: Orages

    Auteur: Estelle Tharreau

    Éditeur: Taurnada

    Parution: 21 mais 2016

    Format: poche

    Nombre de pages: 268

    Prix: 9,99€

     

     

     

    Résumé de l'éditeur: 

    Si vous éleviez seule une fille de seize ans et que votre petit ami devenait trop encombrant, refuseriez-vous un travail et une belle maison dans un village de carte postale où tout le monde semble prêt à vous aider ? Il est probable que non. Pourtant, vous auriez tort !

    Les nuits d'orage peuvent s'avérer mortelles pour qui ne sait pas lire entre les lignes du présent et celles d'un passé enfoui depuis plus d'un siècle dans un cahier d'écolier jauni et écorné.

     

    Orages

    Ce livre a été pour moi une petite déception, dans le sens où je n'ai pas été transporté par l'histoire. J'ai trouvé l'intrigue un petit peu lente et elle ne m'a pas accroché. Pourtant l'idée était bonne et le côté fantastique bien trouvé. 

    L'histoire justement est assez sympa, mais je n'y ai pas vraiment cru. Tout le long du livre, je me suis accrochée et je voulais vivre ce thriller avec les personnages principaux. Ce genre de " huis clos " était un petit peu trop prévisible, tous les coupables étaient là, il nous manquait uniquement le rôle de chacun. Je me suis un peu lassée. L'intrigue m'a attrapé bien plus tard sur la fin, quand tout s’accélère et que j'ai été proche du dénouement. Les événements se précipitent et quelque part tout est inversé. 

    Ce thriller a quelque chose de particulier c'est que j'ai suivi la lecture du journal de Marthe. Il m'a révélé des éléments-clefs, mais cette histoire secondaire m'a beaucoup plus plu que la principale. Les destins de ces femmes m'ont vraiment touché et je voulais en savoir plus, je voulais connaître la vérité. C'est grâce à ces passages que j'ai pu lire ce livre jusqu'au bout. 

    Les personnages sont sympas, mais là encore je n'ai pas été très réceptive à leur personnalité. Les habitants de Sauveur sont un peu trop prévenants et gentils. Ils ont eu l'air coupable tout de suite.  Pour nos deux héroïnes, Béatrice et Célia, quant à elles, je les ai trouvés un peu trop lisses et faciles. Elles leurs manquent un caractère plus poignant. Célia est une ado, plutôt sympa, mais le masque qu'elle essaie de porter, de rebelle,  n'est pas vraiment crédible.

    En bref: Un roman qui a de très bons points forts, surtout le journal de Marthe et des points plus faibles comme l'intrigue qui ne va pas assez vite au début. 

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    16 commentaires
  • La fille sous la glaceTitre: La fille sous la glace

    Auteur: Robert Bryndza

    Éditeur: France Loisirs

    Parution: 9/08/2017

    Format: Grand

    Nombre de pages: 512

    Prix: 

     

     

    Résumé de l'éditeur:

     La glace a immortalisé sa jeunesse, sa beauté… et son mystère : qui était vraiment Andrea ? Victime ou manipulatrice ?

    Encore marquée par la mort en service de son mari, l’inspectrice en chef Erika Foster découvre son nouveau poste dans un commissariat de Londres. Premier jour, première affaire et non des moindres : le corps d’Andrea Douglas-Brown, fille d’un riche industriel, a été retrouvé dans le lac gelé du Horniman Museum de Forest Hill. Que faisait la jeune femme mondaine dans ce quartier mal famé ?

    Effondrée par la disparition d’Andrea, sa famille semble pourtant redouter ce que l’enquête pourrait dévoiler d’eux. Hasard ? Vengeance ? Crime passionnel ? Pour faire éclater la vérité, Erika Foster devra faire la lumière entre règne des apparences et sombres secrets.

     

    La fille sous la glace

    Je ne suis pas très polar et pourtant celui-ci m'a emporté. L'écriture de l'auteur est très fluide et elle m'a accroché tout de suite. 

    L'histoire est très prenante par plein d'aspects. D'abord, j'ai aimé que l'enquête soit mené par une femme: Erika. Je pense que cela donne plus de ressentis  à l'intrigue. J'avais une idée du coupable dès la présentation de la famille de la victime et j'y ai cru jusqu'au bout. Dommage, j'étais à côté de la plaque. 

    J'ai bien aimé également l'univers décrit par l'auteur. Les privilèges des riches qui peuvent tout acheter. C'est fascinant et horrifiant  qu'une liasse de billets peut tout acheter. 

    Erika mène cette enquête avec ténacité et envers et contre tout. Elle est certaine de son instinct et elle met tout en oeuvre pour prouver qu'elle fait bonne route.

    Pour la fin, je n'ai pas vraiment compris le mobile. L'action autour est tellement présente que j'ai été complètement absorbé. 

    En bref: " La fille sous la glace " est un roman à vous glacer le sang par les crimes commis. A découvrir !

     

    Partager via Gmail Pin It

    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique