• Les couloirs démoniaquesTitre: Les couloirs démoniaques

    Auteur: Jean-Marc Dhainaut

    Éditeur: Taurnada

    Parution: 02/07/2020

    Format: poche

    Nombre de pages: 256

    Prix: 9.99€

     

    Résumé de l'éditeur:

    Le Foyer des Galibots, une maison de retraite paisible située dans le Nord de la France, ferma ses portes en 1992 après une effroyable série de morts mystérieuses. Des suicides, selon l'enquête. Détails troublants : certains pensionnaires avaient témoigné de présences effrayantes, et une aide-soignante avait affirmé avoir été attaquée par une force invisible.

    Alan Lambin, enquêteur en paranormal, sent que cet endroit, construit sur les ruines d'un hôpital exploré quinze ans plus tôt, a besoin de lui.

    A-t-il oublié la menace qui y rôde ?

    Les couloirs démoniaques

    Je n'ai pas lu toute la série et en théorie on peut les lire tous dépendant les uns des autres, cependant je conseille de lire " Les galeries hurlantes " avant celui là. 

    Jamais déçue avec Jean-Marc Dhainaut et son personnage Alan Lambin, dès le premier chapitre, ils nous donne le ton. Comme je m'y attendais les frissons et la chaire de poule était au rendez-vous dans ce qui semblerait être la dernière enquête. Cette dernière est très particulière, car elle touche Alan et on peut ressentir beaucoup d'émotions. 

    Une intrigue entière et complexe qui cache quelque chose de bien plus terrible encore. La révélation est horrible, ignoble et tellement atroce qu'il est difficile de rester de marbre. Cependant, la question principal a été, pour moi, trop légèrement exploiter. J'aurais aimé une raison bien plus solide. Il me manque des éléments  et des réponses. 

    J'ai rencontré des personnages attachants, émouvant et parfois avec un sourire aux lèvres. J'avoue que j'ai eu un petit faible pour Meghan. Cette jeune femme m'a l'air solide, déterminée et fiable. J'espère qu'elle prendra la suite d'Alan et qu'on va vite la retrouver. Ce dernier, m'a beaucoup touchée et à fait preuve de beaucoup de courage dans les épreuves. C'est vraiment un personnage que j'aime beaucoup et qui ne serait rien sans sa Mina. Elle aussi fait vraiment preuve d'un courage dans les difficultés et une confiance semi aveugle à son Alan. C'est très beau à voir ! 

    En Bref: Un tome à la hauteur des deux autres que j'ai lu et j'espère sincèrement que ce n'est pas le dernier de la série. Je vous le conseille sans aucune hésitation ! 

     

    Les autres tomes de la série:

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • BenzosTitre: Benzos

    Auteur: Noël Boudou

    Éditeur: Taurnada

    Parution: 14/11/2019

    Format: poche

    Nombre de pages: 222

    Prix: 9.99€

     

    Résumé de l'éditeur:

    Vous est-il déjà arrivé de vous réveiller avec cette sensation de déjà-vu ?

    Sauriez-vous faire la différence entre le vrai et le faux ?

    Avez-vous une confiance absolue en vos proches ?

    Nick semble mener une vie tranquille, entouré de sa femme et de ses voisins. Pourtant, le jour où des amis de longue date arrivent, son existence tout entière va basculer dans l'étrange et l'impensable.

    Réalité ? Psychose ? Quelle preuve avez-vous finalement de votre réalité ?

    Benzos

     Un thriller psychologique qui va vous faire douter de tout. 

    J'ai adoré l'histoire, je n'ai vu aucune page défilée et c'est une totale addiction. J'ai été piégé dans la tête de Nick et j'ai essayé d'être lucide, mais comment l'être dans ce cauchemars psychologique ? Spectatrice, j'ai douté de tout le monde et même de Nick. Je me suis posée mille questions en essayant d'analyser la situation sans jamais vraiment y parvenir.  J'ai tentée trois hypothèses, une seule était la bonne, mais ça, je ne l'ai su qu'à la fin. Mes certitudes étaient bancales et j'étais aussi perdue que notre personnage principal, tout ça n'avait aucun sens.  L'histoire est tellement prenante, vivante qu'elle m'a aspiré entre ces pages et j'ai eu beaucoup de mal à les quitter. ATTENTION c'est une pure addiction de folie !

    Il n'y a pas énormément de personnage, mais ils ont tous une raison d'être là. Chacun à son rôle à jouer dans cette machination, chacun à une clef qui forme un tout. Nick, le personnage principal, est accro aux somnifères, adepte de l'alcool et de la drogue. C'est vraiment un personnage attachant qui va finir par dérailler pour une raison en apparence incompréhensible. C'est un homme qui se brise, qui pense qui devient fou et ça le rends d'autant plus humain. C'est avec lui que j'ai eu le plus d'affinité, car on le suit dans son parcourt, sans sa tête et dans sa réalité.

    L'écriture de l'auteur est très facile à lire. Ce dernier m'a entraîné et m'a submergé d'émotions. J'ai lu chaque phrase et chaque page avec une facilité désarmante. J'ai aimé lire cette écriture franche, simple et sans chichi. 

    En bref: Pour résumé, c'est un immense coup de cœur. J'ai beaucoup aimé me torturer l'esprit avec Nick. Merci à l'auteur pour ce thriller psychologique complètement surréaliste. Une lecture très addictif qui vous laissera une seule question: Connaissez-vous si bien vos proches ? 

     

    Benzos

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire
  • Urbex sed LexTitre: Urbex sed lex

    Auteur: Christian Guillerme

    Éditeur: Taurnada

    Parution: 18/06/2020

    Format: poche

    Nombre de pages:

    Prix: 9.99€

     

    Résumé de l'éditeur: 

    Contre une belle somme d'argent, quatre jeunes passionnés d'urbex sont mis au défi de passer une nuit dans un sanatorium désaffecté.

    Ils vont relever le challenge, mais, une fois sur place, ils vont se rendre compte qu'ils ne sont pas seuls dans cet immense endroit abandonné…

    Et très vite comprendre qu'ils n'auraient jamais dû accepter cette proposition.

    JAMAIS !

    Urbex sed Lex

    Je n'ai jamais eu de déception avec les thriller chez Taurnada et celui-ci m'a beaucoup plu également.

    Dès le départ, j'ai été captivé par cette histoire qui va à l'encontre de l'humanité. J'ai suivis cette chasse à l'homme avec une seule question en tête " Pourquoi faire ça à ses semblables ? ". L'ambiance est suffocante et les claustrophobes se sentiront oppressés par l'endroit. Je me suis moi-même senti à l'étroits, désorienté dans ces couloirs qui n'en finissent pas. Ce thriller est addictif et impossible de le lâcher sans connaitre la fin. 

    J'ai été plongé au cœur d'une intrigue oppressante et inhumaine.J'ai suivis tour à tour la chasse avec les chasseurs puis avec nos quatre héros. Cela m'a permis d'être complètement immerger dans la noirceur de l'humanité et dans l'espoir de survivre. Une intrigue qui saisis l'esprit et le cœur. 

    Je ne me suis pas tellement attachée aux quatre personnages principaux, car j'ai vraiment été happé par leur destin et leur aventure morbide. Tout comme eux, je ne comprenais pas pourquoi ils étaient là et surtout comment ils allaient s'en sortir vivant. J'ai beaucoup aimé leur amitié, leur espoir, leur ténacité, leur ingéniosité et surtout de les voir soudés en toute situation. 

    En bref: Un thriller accrocheur avec une histoire terrible dans les dédales d'une clinique en ruine.  A lire sans hésitation pour être happé par le ventre dans une intrigue inhumaine et addictive. 

     

    Achetez ce livre chez Amazon !

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Le manipulateurTitre: Le manipulateur

    Auteur: John Grisham 

    Éditeur: Pocket 

    Parution: 15/05/2014

    Format: Poche

    Nombre de pages: 480

    Prix:  8.20€

     

    Résumé de l'éditeur:

    Pas de trace de lutte, pas d'empreinte, pas de témoin. Mais deux cadavres – ceux du juge Fawcett et de sa secrétaire, sommairement exécutés – et un coffre-fort vidé.

    Avec cette affaire, le FBI est sur les dents : sans aucun indice, l'enquête reste au point mort. Jusqu'à l'entrée en scène d'un détenu : Malcolm Bannister. Condamné pour un crime qu'il n'a pas commis, cet ancien avocat a tout perdu ; mais il a entre les mains une dernière carte à abattre pour se retrouver libre... et riche. Car il connaît l'identité du meurtrier, et son mobile...

    Le manipulateur

     C'est absolument le genre de livre que je fuie et malheureusement, je n'ai pas été au bout de ma lecture. 

    J'aime beaucoup les thriller, mais là je dois avouer que je me suis beaucoup ennuyée.L'auteur nous explique tout, nous décris tout, enfin on sait tout dans les moindres détails et je dois avouer que c'est long, voir très long. J'aime les histoires qui bougent et qui avancent. 

    Malcolm, notre personnage principal, nous raconte son passée, son présent et ses rêves de futurs. C'est à travers ses yeux qu'on évolue et franchement j'ai troué certains passages assez répétitifs. Je ne vois pas du tout où l'ont va ni pourquoi on y va. Le côté thriller n'a pas été assez prononcé et pourtant je me suis arrêtée a un peu plus de la moitié. 

    Malcolm est un homme très intelligent qui a plus d'un tour dans son sac. Il m'a l'air d'un mec bien, même si je pense qu'il mène le FBI en bateau. J'ai beaucoup aimé ce personnage avec ses blessures, son courage et sa détermination. 

    En bref: Un petit thriller que j'aurais voulu aimé, car le résumé était vraiment tentant. Je m'attendais à une histoire plus riches en action et rebondissements, tout ça et bien trop calme à mon goût. Ce sera pour la prochaine lecture, peut-être ...

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • La cave aux poupéesTitre: La cave aux poupées

    Auteur: Magali Collet

    Editeur: Taurnada

    Parution: 19/03/2020

    Format: poche

    Nombre de pages: 224

    Prix: 9.99€

     

    Résumé de l'éditeur:

    Manon n'est pas une fille comme les autres, ça, elle le sait depuis son plus jeune âge.

    En effet, une fille normale ne passe pas ses journées à regarder la vraie vie à la télé.

    Une fille normale ne compte pas les jours qui la séparent de la prochaine raclée monumentale…

    Mais, par-dessus tout, une fille normale n'aide pas son père à garder une adolescente prisonnière dans la cave de la maison.

    La cave aux poupées

    Je vous préviens avec ce livre il faut s'accrocher, car c'est assez dure !

    L'histoire pourrait être à la une des journaux pour son côté sordide. J'ai lu ce livre en essayant de comprendre la psychologie de Manon et de son père, sans jamais comprendre. N'ayant pas peur du mot, c'est glauque, c'est effrayant et surtout on a aucune empathie pour les personnages. Ce livre nous rappelle qu'on ne peux pas comprendre les détraqués !

    " Le père " enlève des adolescentes entre 12 et 16 ans pour les montés, autrement dit pour les violés.  Ce type est un pédophile violent, sans aucun scrupule. Je n'ai pas détesté ce personnage, car on le voit à travers des yeux de Manon. " Le père " est vraiment un personnage abjecte qui n'hésite pas à utiliser sa fille pour ses besoins sexuelles, de la battre très violemment et de la traité comme une Cendrillon. J'ai eu de la peine pour elle. 

    Manon est plus complexe et je pense que c'est bien plus qu'une victime. Elle sait que toute la situation n'est pas normal, mais elle cautionne les actes de son père pour sa propre survie. Je ne sais pas si j'aurais ce courage. J'ai eu la sensation qu'elle était perturbée, que ça tournait pas forcément rond dans sa tête et cela expliquerait peut-être sa " double " personnalité. La jeune fille était parfois gentille avec les filles de la cave et à d'autres moments agressive. Manon est tiraillée par la peur de se faire battre par son père et ce qu'elle ressent beaucoup. J'ai eu un peu pitié d'elle et parfois j'avais aussi envie de la secouer, de lui dire regarde la sortie est juste là, sauve toi.

    L'histoire est assez simple et elle donne des frissons à cause des choses abjectes qui s'y passent. Impossible de comprendre le comment du pourquoi. Un peu comme un reportage, on a les faits, on connait un bout de l'histoire, mais il y a une part d'ombre qu'on ne saura jamais. C'est la vie de Manon, c'est son histoire qu'elle nous raconte et ce n'est absolument pas rose. Elle est prisonnière de sa maison, de son père et de sa vie, jusqu'à ce que Camille décide de parler. 

    L'auteur m'a embarqué avec elle dans son histoire et j'avoue très addictive. Le destin de ses personnages est vraiment intriguant. Elle a su me tenir en haleine du bout de sa plume légère et de son écriture très fluide, très agréable à lire et très facile. Je me suis laissée embarquer très facilement dans ce huit-clos vraiment particulier. 

    En bref: " La cave aux poupées " est un roman assez dur avec des personnages complexes, traumatisés et fragilisés. Un père tout puissant et psychologiquement instable, violent et pédophile. C'est une histoire d'incestes, de viols, de meurtres et surtout d'une vie sous la peur des coups. 

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique