• Pour te protégerTitre: Pour te protéger

    Auteur; Stéphane Tinner

    Éditeur: Auto-édité

    Parution: 02/05/2016

    Format:  Grand

    Nombre de pages: 302

    Prix: 13,50€

     

     

    Résumé de l'éditeur: 

    Le corps inerte d'une femme gît sur les marches d'escaliers du parking sous-terrain. Affolée à l'idée d'être accusée à tort, la jeune fille qui a improvisé cette rencontre s'échappe à travers la place déserte, puis disparaît. Rien ne s'est déroulé comme elle l'a imaginé. Protéger la fillette, c'est la seule chose qui compte.

    Dix ans plus tard, l'inspecteur Duvanel enquête sur la disparition du jeune Luca alors que Guillaume, un jeune associé et brillant gestionnaire de fortune de la place financière de Genève, reçoit un message de Sara qu'il n'a pas revue depuis la fin de ses études.

    Une véritable course contre la montre s'engage entre les deux hommes en quête de la même vérité: que s'est-il réellement passé ce mois de septembre 2003 ?

    Tiraillés entre passé et présent, le flic et le financier découvrent peu à peu un univers mêlé de chantage et de faux-semblants.

     

     

    Pour te protéger

     

    Je tiens à remercie Stéphane Tinner, l'auteur, pour m'avoir permise de découvrir son livre. 

    La première moitié de ce livre m'a vraiment transporté et j'ai été happé par l'histoire. Dans ma tête, je commençais à  former quelques scénarios autour du " couple " Guillaume et Sara. L'auteur me parle de ma région, la Bourgogne, et ça termine de me harponner.

    Je me prends en sympathie pour Guillaume et je m'attends à ce qu'il soit " bousculé ", " secoué " et je n'ai pas trouvé que c'était le cas. J'aurais aimé une histoire plus oppressante, plus stressante et que les " maître-chanteurs " soient plus menaçants. Ils l'ont été au début et puis ... plus rien.

    J'ai commencé à décrocher à la seconde partie. Les aller-retour dans le passé m'ont fatigué et je n'arrivais pas à comprendre le lien. Les descriptions m'ont rebuté par leurs nombreux détails. Je tiens bon et je compte bien savoir ce qui se trame sous toute cette histoire. Et puis le dénouement arrive et là c'est la surprise, je ne m'attendais pas vraiment à ça. 

    Je conçois que mon avis n'est pas très positif, mais l'histoire est quand même attirante. C'est un histoire plutôt réussi malgré la plume hésitante de ce jeune auteur.Je pense que ce genre de lecture n'était peut-être pour moi et j'espère que d'autres lecteurs laisseront sa chance à se premier roman.

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Le couple d'à côtéTitre: Le couple d'à côté

    Auteur: Shari Lapena

    Éditeur: France Loisirs

    Parution: 02/2017

    Format: Semi-poche

    Nombre de pages: 363

    Prix: 19,50€

     

     

    Résumé de l'éditeur: 

    La baby-sitter leur a fait faux bond, et alors ? Invités à un dîner chez leurs voisins, Anne et Marco décident de ne pas renoncer à leur soirée. Cora, leur bébé de six mois, dort à poings fermés et ils ne sont qu'à quelques mètres. Que peut-il arriver ? Toutes les demi-heures, l'un ou l'autre va vérifier que tout va bien. Pourtant, quand à une heure déjà avancée, le couple regagne son domicile, c'est un berceau vide qui les attend.

    Désespérés mais aussi dépassés, les jeunes parents attirent les soupçons de la police : Anne en dépression depuis son accouchement, Marco au bord de la ruine... les victimes ont soudain des allures de coupables. Dans cette sombre histoire, chacun semble dissimuler, derrière une image lisse et parfaite de terribles secrets. L'heure de la révélation a sonné.

    ​​

    Le couple d'à côté

     

     Je tiens à remercier Alexandra de chez France Loisirs pour ce service presse, coup de cœur. VRAIMENT! 

    Ce livre, j'ai eu la mauvaise ou la bonne idée de le lire le soir. J'avais ensuite beaucoup de mal à m'endormir. L'histoire n'est pas seulement captivante, elle est vivante, elle m'a prise au ventre. J'ai été hypersensible à ce drame, peut-être du au fait que je sois maman et que l'histoire a touché mon cœur de mère. 

    L'intrigue et les événements m'ont lacéré comme des lames de rasoir. J'étais à vif dans cette enquête et je ne parvenais pas à faire confiance aux personnages. La police qui se charge de l'enquête n'est pas mis en avant, mais les parents de Cora. J'ai été emprisonnée de leurs émotions, de leur détresse et de leur désespoir. Je pense que ce flot continuel de sentiments m'a marqué et j'ai refermé ce livre avec la chaire de poule. 

    Tous les personnages sont coupables et tous peuvent être innocents. Je les ai absolument désigné un à un comme étant responsable de l’enlèvement de l'enfant. Ils avaient tous une raison valable ou non de commettre ce drame. Je n'ai eu d'attachement pour aucun d'eux, mais Anne a été un personnage qui m'a le plus touché. C'est une femme presque comme les autres qui se retrouve avec un bébé dans les bras sans se sentir à la hauteur. Elle est bouleversante et sa détresse m'a serré le cœur du début à la fin. Elle a aussi un côté très dérangeant, à la limite de la folie que je vous laisse découvrir. 

    Je dois absolument vous parler de la fin, sans spoiler bien sûr. Au milieu de la dernière partie du livre, l'auteur nous dévoile un bout de l'intrigue. Je n'ai pas été vraiment surprise, car l'inspecteur Rasbach nous met sur la voie. C'est le moment des révélations qui me sidère. Je ne l'avais pas vu arriver celles-là! C'est machiavélique et on se dit que finalement c'est possible ! J'ai tourné la situation mille fois dans ma tête, j'ai beaucoup cogité dessus. J'ai fermé le livre et tous ces événements sont resté très vivants en moi. 

    C'est un livre qui fait mal, qui m'a serré le ventre et le cœur, mais c'est un livre addictive et très bien écrit que je ne peux que conseiller. 

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Titre: Cadran

    Auteur: Sébastien Bouchery

    Éditeur: France Loisirs

    Parution: 11/2016

    Format: Grand

    Nombre de pages: 336

    Prix: 15,99€

     

     

     

    Résumé de l'éditeur: 

    Imaginez : du jour au lendemain, votre femme, vos parents, vos collègues voient en vous un parfait inconnu… Et pourtant leur vie est entre vos mains. Bienvenue en enfer.

    Alors qu’il assiste aux funérailles de son frère, Tony Stovac, assureur sans histoires, reçoit le coup de fil d’un client important qui lui réclame un dossier. Il accepte de faire un crochet jusqu’à son agence… Si ce n’est que sur place, aucun de ses collègues ne semble le reconnaître. Pire, il est violemment expulsé par la sécurité. Ses parents, son meilleur ami, sa femme… il n’existe plus pour personne. Chez lui, c’est un parfait inconnu qui répond au nom de Tony Stovac.

    Plongé dans ce cauchemar absurde, il reçoit l’appel d’un mystérieux interlocuteur. Tony a en sa possession quelque chose que celui-ci convoite. Il a 24 heures pour lui remettre cet objet dont il ne sait rien, avant que l’homme ne s’en prenne à ses proches.

     

    ​​

     

    Un thriller palpitant qui réserve des surprises jusqu'à la dernière page.

    Une histoire super sympa et qui me tentait beaucoup, car j'ai déjà vu un film similaire. J'ai été complètement happé par l'histoire qui parait invraisemblable, mais qui pourtant à l'air terriblement vrai.

    Notre personnage principal, Tony, est un homme très humain et c'est grâce à lui que j'ai pu autant m’imprégner de l'histoire. Il est très vivant et nous fait vivre son histoire avec force. C'est ce personnage clef qui m'a fait y croire. J'ai cru me retrouver dans un fait divers qui aurait pu se passer au info. 

    J'ai été prise dans une partie de course-poursuite et de cache-cache incessante et haletante. Je ne pouvait pas me poser de question, car je devais fuir l'incompréhensible avec Tony.

    Presque à la fin, les choses se calment et là je me suis dit que je n'avais pas toutes les infos. L'auteur s'éloigne de Tony pour suivre un autre personnage, j'ai pu reprendre mon souffle, mais c'était un peu trop soudain après cette course folle. J'ai envie de dire qu'après tout s’emboîte et j'ai tout compris. 

    La fin est renversante et surprenante ! Je ne pense pas qu'il y a une suite, mais j'aurais bien aimé avoir un épilogue pour connaitre les choix de Tony.

    Un thriller bien mené qui m'a accroché tout de suite et qui m'a fait vivre une forte aventure. J'ai beaucoup aimé ce livre que je conseille. 

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Le code du secretTitre: Le code du silence

    Auteur: Catherine Bécam

    Éditeur: TDO édition

    Parution: 05/2016

    Format: grand

    Nombre de pages: 240

    Prix: 15€

     

     

    Résumé de l'éditeur: 

    Lorsqu’il retourne vivre dans son paisible village natal du Narbonnais, Louis Treignac, ancien journaliste, pense couler des jours heureux entre soleil et Tramontane. Cependant, le jour où Marie Serbié, fille d’un riche viti­culteur, disparaît près de chez lui, il est rattrapé par son instinct de fin limier

     

    Le code du secret

     

    Merci à l'auteur pour m'avoir fait découvrir son oeuvre. 

    Aux premières pages de ce livre, je pensais qu'il s'agissait d'un policier-fantastique et puis pas du tout. 

    L'histoire pourrait s'être vraiment réel et se dérouler dans un petit village de France. Un de ces petits villages où les secrets sont bien gardés, même les plus sombres et macabres. J'ai aimé ce côté étrange à l'ambiance un peu pesante qui respire le réalisme. 

    L'enquête par contre m'a paru un peu superficielle. J'ai suivis Louis qui était à la recherche de réponses, mais finalement je ne sais pas trop lesquelles. Il enquête avec la police sur la disparition de Mary, mais il va  chercher dans des directions que je ne comprenais pas vraiment. Cela me semblais beaucoup plus personnel. Cela reste vraiment très agréable à lire.

    L'auteur a une plume très agréable qui nous crée des descriptions très agréables. La seule petite ombre au tableau, c'est que parfois j'aurais aimé avancer plus vite. Il y aurait peut-être un peu trop de longueur sur la fin. 

    Une fin qui s'est donc fait désiré. Un dénouement lentement dévoilait ! Une intrigue bien menée. 

    Finalement, un policier facile qui se lit très bien, une enquête " de nos régions " par le réalisme et l'intensité des événements. 

    A découvrir ! 

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Titre: Les douze travaux de Joyeux Boy

    Auteur: Claudine et Daniel Deloget

    Éditeur: Edilivre

    Parution: 03/08/2016

    Format: semi-poche

    Nombre de pages: 212

    Prix: 22,50€

     

    Résumé de l'éditeur: 

    Et si l'esprit de Joseph Merrick, alias Éléphant-Man, était revenu au 21ème siècle sous les traits d’un être humain pour se venger de la cruauté dévastatrice qui fit de lui la bête immonde, la curiosité de foire mais victime d’une maladie génétique appelée depuis neurofibromatose, encore rare de nos jours…

    Une légende prétend qu’avant de mourir, il aurait décidé par vengeance de hanter les humains en prenant forme dans un corps, et de détruire au travers des siècles la bêtise humaine...

    Londres, printemps 1974

    Hôpital NHS Chelsea and Westminster.

    Dans son berceau dort un petit chérubin. Sa maman affaiblie dort à quelques mètres de lui, une paroi de plastique sépare la chambre maternelle de la sienne.

    Soudain une lueur se profile dans la pièce et se dirige vers le nouveau-né...

     

     

     

    Merci tout d'abord à Daniel et Claudine Deloget de m'avoir fait découvrir leur livre. 

    J'ai eu beaucoup de mal avec les trois premières parties de ce roman. Je ne voyais pas le lien entre ces trois chapitres et déjà je me sentais perdu. J'aurais peut-être du les sauter pour aller directement à l'histoire. 

    Le récit est assez complexe et nous avons deux côtés de l'histoire. La première avec Joyeux Boy et ensuite avec la police. J'étais persuadé que les deux est liés, mais sans jamais savoir comment. L'histoire est très documentée que ce soit sur la maladie de Joyeux ou sur la région de celui-ci. 

    Ce qui me fait enchaîner sur " l'écriture " de ce livre. J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup trop de longueur. Les auteurs nous racontent avec passion leur région et c'est un peu trop. Joyeux se fait interroger par la police est cela dur des pages. J'avoue avoir lu en diagonale, car ça reprenait ce qu'on savait déjà. C'est vraiment dommage, car ça alourdit le texte. 

    L'intrigue est bien présente, je ne savais pas trop où j'allais ni comment tout cela allais finir. La fin est juste et le livre n'aurait pas pu se terminer autrement. 

    Le personnage de Joyeux est très attachant et touchant. Je n'ai pas eu pitié de lui, mais j'avais envie de lui venir en aide, de le soutenir. Un personnage fort en émotions et on ne peut pas rester insensible par tout ce qui lui arrive. 

    Un livre sur la cruauté humaine et sur une maladie à mon avis peu connu, car elle touche 1 personne sur 3000 à 4000.

    Finalement ,une histoire qui ne m'a pas spécialement emballé, mais très intéressante. Je pense que tous les fan de psycho-policier vont adorer. 

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique