• Une affaire pour le commissaire Bombardier- Dédicace sans auteure Titre: Une affaire pour le commissaire Bombardier- Dédicace sans auteure 

    Auteur: Catherine Secq

    Éditeur: Auto-Editer 

    Parution: 27/12/19

    Format: Semi-poche

    Nombre de pages: 242

    Prix: 14,90€

     

    Résumé de l'éditeur:

    Perdre son auteur, lorsqu'on est le personnage principal d'un roman, moi aussi je croyais que cela n'arrivait... que dans les films. Imaginez ma surprise quand j'apprends que Catherine Secq a disparu. Oui, oui... DISPARU ! Vous avez bien lu. Alors là, sans hésiter, je fonce à sa recherche et je plonge, tête la première, dans les sombres arcanes du monde de l'édition, le fameux « sérail », comme le surnomment les écrivains. J'ai la ferme intention de la retrouver, coûte que coûte, et j'espère, vivante. Cette enquête inattendue sera aussi, pour moi, l'occasion de découvrir les charmes de la gendarmerie (et des gendarmes) et du vignoble de Gaillac. Polar et pinard, ce mariage va me plaire !

    Une affaire pour le commissaire Bombardier- Dédicace sans auteure  

    Je suis vraiment très heureuse d'avoir reçu cette nouvelle affaire du commissaire Josiane Bombardier. J'ai beaucoup aimé lire ce tome, mais je dois avouer que c'est celui qu'il m'a le moins séduit de la série, il faut bien qu'il y en est un. Voici ce que j'ai pensé de l'histoire:

    Tout d'abord, j'ai trouvé ça vraiment innovant et audacieux de s'être mis dans son propre livre. Catherine Secq est l'auteur de ce livre, mais également l'auteur disparue dans l'histoire. J'ai trouvé ça vraiment amusant et j'avais hâte de lire l'enquête de la commissaire. Ce point  de vue là m'a beaucoup séduite. Les liens qui relient Catherine et notre enquêtrice est évident et m'a tiré un sourire de connivence. Tout est fictif, mais je me suis quand même demandée s'il y avait une part de vérité dans les traits de caractère de notre auteur, des anecdotes de sa vie ... il s'avère que non vu la note de fin.

    Ensuite, je pense que ce livre a été moins axé sur l'enquête et de la commissaire. Je ne sais pas si c'est le faite que Josiane ne soit pas sur son territoire ou si ce tome est une sorte de pont entre le précédent et le suivant. Ce n'est pas un défaut, c'est plutôt un style différent, plus reposant et divertissant. Ce qui me mène au deuxième bon point, le paysage. Catherine nous décrit un paysage agréable, un petit village où il fait bon vivre. C'est agréable de ce balader dans les rues de  Montbriard qui m'ont rappelé les petits villages de ma région. 

    Puis, l'ambiance général du livre est succulente. Un salon qui mélange littérature et vin, mais quel bon idée originale. J'ai beaucoup aimé, surtout que cela pourrait se passer proche de chez moi. Encore une fois Catherine a su me séduire par cette proximité et une ambiance familière. 

    Enfin, j'ai passé un très agréable moment avec ce livre que j'ai lu très vite et très facilement. L'enquête n'a pas été aussi présente que je le souhaiterais, mais j'ai beaucoup aimé le paysage qui me rappelle ma Bourgogne. 

    Les personnages à présent. Paul Holo m'a manqué dans ce tome, même s'il est là par intermittence. Il n'est pas au coté de notre enquêtrice, mais cela ne l'empêche pas de la soutenir et de l'aider dans son enquête. C'est un personnage que j'aime beaucoup et j'espère qu'il sera plus présent dans le prochain tome. Josiane Bombardier est une femme toujours aussi droite dans ses bottes, mais j'ai l'impression que sa carapace commence légèrement à se fendiller, enfin je l'espère. J'aime également beaucoup cette bout de femme que je trouve vraiment attachante. 

    En bref: Catherine Secq a su me séduire une nouvelle fois, même si ce tome ne sera pas mon préféré. J'ai vraiment hâte de découvrir la prochaine enquête de ma commissaire préféré. 

     

    Retour au tome 3 - Direction le tome 5

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire
  • Trente secondes avant de mourir Titre: 30 secondes avant de mourir

    Auteur: Sébastien Theveny

    Éditeur: Auto-édité

    Parution: 05/06/2018

    Format: semi-poche

    Nombre de pages: 325

    Prix: 17€

     

    Résumé de l'éditeur: 

    Pour que des vies basculent, il suffit parfois d’une seconde.New York, 2018.Assis dans une salle d’embarquement de l’aéroport de La Guardia, Tom Brady observe les autres passagers, autant d’anonymes ignorant tout de son terrible Thanksgiving 2015. Impossible d’oublier ce fameux jeudi ! Une journée noire, agitée, tendue, qui cache d’effroyables secrets mais aussi une vérité glaçante, dérangeante, dont les racines puisent bien plus loin dans le passé…À cet instant, Tom est loin d’imaginer qu’il ne lui reste que trente secondes avant de mourir.

    Trente secondes avant de mourir

    J'ai été doublement déçu par ce livre et finalement j'en ressors plutôt triste. 

    Je suis déçue d'une première part, car c'est un auteur que j'avais très envie de découvrir. Ces livres me tentaient pas mal et j'étais vraiment curieuse d'en savoir plus. De plus, j'avais rencontré l'auteur qui avait  fini de me convaincre, sans mal, pour ce roman. 

    D'une seconde part, j'ai raté le rendez-vous avec ce livre. Beaucoup trop de choses m'ont déstabilisé et m'ont perdu. Commençons tout d'abord par le début. L'histoire commence plutôt bien et je suis tout de suite attachée à ce personnage un peu particulier qu'est Tom. Ensuite, tout part de travers avec les sauts en arrière avec les différents personnages, c'est une histoire dans une histoire et à la fin on m'a perdu. Pourtant l'auteur prends son temps avec chacun d'eux, mais cela n'a pas été suffisant, car plus on avance dans le livre et plus il y a de personnages. 

    Je poursuis ma lecture, je m'accroche tant bien que mal, mais je veux savoir ce que nous réserve la fin. J'y commence à y voir plus claire, les destins qui sont liées- croisées, tout à un sens. Enfin, c'est ce que je croyais, car à un moment je ne sais pas ce qui se passe mais on me perds de nouveau. Je décide donc d'abandonnée là ma lecture assidue et je finis le livre en diagonal. 

    Je n'ai pas été emporté par ma lecture, je n'ai pas retrouvé le dynamisme attendue, peut-être que tous ces sauts en arrière l'a ralentis, je ne saurais dire. J'aurais vraiment voulu aimé ce livre, mais voilà ça ne l'a pas fait. Je tenterai peut-être avec un autre livre de l'auteur. 

    En bref: Un thriller qui avait tout pour me plaire, mais qui m'a complètement perdu. Je pense que chacun se fera une opinion et je suis sûre qu'il plaira à beaucoup d'entre vous ! 

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • La petite fille du phare Titre: La petite fille du phare 

    Auteur: Christophe Ferré

    Éditeur: Mon Poche

    Parution: 10/10/19

    Format: Poche

    Nombre de pages: 620

    Prix: 9,50€

     

    Résumé de l'éditeur:

    Un bébé de dix jours, dans la nuit, un berceau soudain vide, une mère soupçonnée par les enquêteurs. Ploumanac'h, Côte de granit rose. Le temps d'une soirée dans un bar proche de leur maison, Morgane et Elouan laissent la garde de leur bébé, Gaela, à son frère adolescent. Au retour, un berceau vide les attend. Aucune trace d'effraction, nulle demande de rançon. Les pistes se multiplient, mais l'enquête piétine. Très vite, la police judiciaire pense que la petite fille ne sera jamais retrouvée. Pour les parents de Gaela, l'enfer commence. D'autant qu'on fouille leur passé, et que celui-ci présente des zones d'ombre. Morgane est bientôt suspectée d'avoir orchestré la disparition de sa fille... Un suspense au dénouement aussi stupéfiant qu'une déferlante sur les côtes bretonnes.

     

    La petite fille du phare

    Totalement addictif, il m'a valu quelques nuits blanches ! Par où commencer ? C'est un très bon roman qui m'a retenu éveiller  durant 2-3 nuit, même s'il est loin d'être parfait ! 

     Au début, l'histoire est bien menée et je suis entourée d'une ambiance effrayante. Un bébé a disparu en pleine nuit et personne ne sait ce qui s'est passé. L'auteur m'a bien harponné avec une intrigue absolument addictive. Qu'est-ce qui a bien pu ce passer dans cette maison ? Le début est vraiment prenante et une atmosphère pesante m'englobe.

    Ensuite, j'ai suivi Morgane à travers cette tempête, son désarrois, son angoisse et surtout tous la rends coupable. Je dois avouer que je n'ai pas vraiment cru à cette hypothèse. Les scénarios se sont succédé sans aboutir. Je pense qu'à partir de ce moment, le roman change et l'ambiance avec. Il est toujours aussi addictif, mais je n'ai plus retrouvé cette ambiance dramatique. Dommage ! 

    Morgane justement est une jeune femme qui aime ses enfants, ça ne fait aucun doute. Il ne m'est jamais venu à l'idée que c'était elle la coupable, malgré ses réactions soit trop vives soit passives. Est-ce son côté artiste qui la fait subir au lieu d'agir sur les événements ? Elle encaisse l'enquête à charge sans vraiment se défendre. La perte de cet enfant la secoue, mais sans réellement réagir. Morgane va se confier à une journaliste et je me suis demandée pourquoi elle et si elle n'avait pas peur qu'elle dévoile ses secrets ? La jeune femme est un peu naïve, c'est ce qui la rends attachante. La journaliste, Léa est très mystérieuse. Il y a quelque chose qui flotte autour d'elle. La jeune femme sait beaucoup de choses, mais ne dit rien. J'étais convaincue qu'elle était dans le coup, mais sans trouvé de lien.

    D'un bout à l'autre, j'ai été ballotté avec Morgane à travers une épreuve que je ne souhaiterais jamais vivre. L'ambiance de ce livre est vraiment tendue et les personnages sont tous coupables. J'aurais aimé avoir le cœur un peu plus serrer dans certaines situations, avoir plus d'émotions pour que ce livre soit un coup de cœur. Ce qui est certain c'est que j'avais juste envie de serrer mon petit garçon dans mes bras quand j'ai refermé mon livre.

    Le petit point faible de ce livre, c'est sans doute les descriptions. Je les ai trouvé trop longues et parfois inutiles. C'est vrai que notre héroïne aime la belle vue sur la mer, les paysages de Bretagne, mais là c'était vraiment trop et presque à chaque page. Peut-être qu'une description plus succinct aurait été plus adapté pour ce style de roman.

    En bref: Un très bon thriller avec une intrigue vraiment addictive, impossible de le lâché sans connaitre le mot de la fin. Je trouve dommage que l'ambiance du début n'est pas durée tous le long du livre et que l'émotion n'étais pas aussi forte que je l'aurais souhaité. Un thriller à découvrir ! 

     

    Achetez ce livre avec Amazon !

     

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire
  • Une affaire pour la commissaire Bombardier:  Le macchabée givré, à servir bien frais Titre:Une affaire pour la commissaire Bombardier:  Le macchabée givré, à servir bien frais 

    Auteur: Catherine Secq 

    Éditeur: Auto-éditer

    Parution: 05/08/19

    Format: Semi-poche

    Nombre de pages: 229

    Prix: 14,90€

     

    Résumé de l'éditeur:

    Lorsque l'un des bijoutiers de la célèbre place Vendôme à Paris reçoit un cadavre en guise de décoration de Noël, tout le monde trouve la plaisanterie de très mauvais goût. Qui est cet homme ligoté et recouvert de givre blanc ? Pourquoi l'avoir fait livrer dans cette boutique parisienne si chic ? Est-ce un acte de malveillance, de vengeance, de jalousie ? En tant que commissaire de police, je suis rompue aux crimes les plus sordides, mais je n'apprécie guère cette idée farfelue qui risque de compromettre les fêtes que j'ai hâte de partager avec ma fille et ma petite fille. Si je veux résoudre cette affaire avant le 25 décembre, je dois mettre les bouchées doubles et mobiliser mon équipe. Apparemment, le meurtre se situe au pays des épicéas, quelque part entre le Danemark et le Morvan. C'est ce qui s'appelle « chercher une aiguille dans une forêt de sapins... »

    Une affaire pour la commissaire Bombardier:  Le macchabée givré, à servir bien frais

     

    Voici la troisième enquête du commissaire Bombardier et il faut dire que ça va jeter un froid. (Les trois tomes peuvent se lire séparément les uns des autres.)

    J'ai beaucoup aimé comment la commissaire va mener cette enquête. Toujours avec humour et sérieux, mais aussi avec plus de retenue que d'habitude. Je l 'ai trouvé plus posé et plus réfléchis. Ce que j'ai aimé également c'est que cette affaire n'a pas été simple à résoudre, elle s'est trompée, trouvée dans une impasse et elle a douté, même si elle reste déterminée. 

    L'intrigue est vraiment bien ficelée. Se meurtre presque parfait est vraiment incroyable et j'avoue que j'ai eu le sourire quand ils ont trouvé le cadavre. C'est frais, plein d'humour et toujours respectueux des victimes. L'enquête est surprenante et les suspects haut en couleur. Le mobile du meurtre qu'on apprends à la fin est vraiment intéressant et sérieux. Cela nous montre à quel point on peut être désespéré. 

    Dans ce sac de nœud on va partir de Paris pour aller dans le Morvan et j'avoue que cela m'a touché. Je ne suis pas du Morvan, mais je connais la région et cela m'a fait plaisir de la découvrir autrement. 

    Josiane Bombardier est une personne absolument attachante, car elle est atypique. Dans ce tome, je l'ai trouvé encore un peu plus, grâce à ces petits passages avec sa petite fille. La tendresse qui se dégage d'elle quand elle est à son contact est vraiment magique.  Paul Holo est toujours aussi un cœur tendre et j'aime beaucoup ce personnage qui aide admirablement bien notre commissaire préférée. 

    En bref: Cette troisième enquête à l'aube de Noël est parfaite ! J'ai beaucoup aimé suivre Josiane et Paul dans cette intrigue habilement bien menée et ficelée. Je vous conseille de lire ce livre pendant la période des fêtes de Noël. 

     

    Retour au tome 2 - Direction le tome 4

     

     Achetez ce livre avec Amazon !

     

    Partager via Gmail Pin It

    20 commentaires
  • Une affaire pour la commissaire Bombardier:  Ne jetez pas les morts au compostTitre: Une affaire pour la commissaire Bombardier: Ne jetez pas les morts au compost

    Auteur: Catherine Secq

    Éditeur: Auto-édité

    Parution: 22/05/2019

    Format: Semi-poche

    Nombre de pages: 218

    Prix: 14.90€

     

    Résumé de l'éditeur:

    Au pays des sorcières, entre Berry et Poitou, une petite ville thermale tranquille est le théâtre d’un meurtre répugnant. Il se passe de drôles de choses dans le milieu feutré des thermes, vous n’imaginez pas ! Commissaire de police au 36 quai des Orfèvres à Paris, je vais me retrouver parmi les curistes bien malgré moi. J’avoue que donner un petit coup de main à la brigade de gendarmerie locale, peu habituée à traquer les assassins, n’est pas pour me déplaire et va même me procurer un malin plaisir. Avec l’aide de mon jeune assistant, Paul Holo, je vais mener cette enquête tambour battant, secouant au passage quelques préjugés bien ancrés. Tant pis ! Après plusieurs mois d’arrêt de travail forcé, la résolution de cette affaire me rassure : je n’ai pas perdu la main ni l’envie.

    Une affaire pour la commissaire Bombardier:  Ne jetez pas les morts au compost

    J'avais adoré le tome 1 et c'était avec une grande impatience que j'ai découvert ce tome.

    J'ai une nouvelle fois complètement adoré ce tome que j'ai lu très vite par rapport à mon rythme de lecture actuel. L'histoire est absolument succulente et vraiment insolite. Dès le départ, j'étais convaincu que j'allais passer un moment très distrayant et j'avais bien raison. Les situations sont absolument drôles et l'intrigue absolument incongrue. 

    Certes ce livre est vraiment léger, frais et pétillant, mais pas seulement, c'est aussi une enquête. Je dois avouer que la commissaire Bombardier ne m'a jamais mis la puce à l'oreille. Je n'étais pas vraiment surprise, mais je n'ai à aucun moment suspecter le coupable. J'ai adoré cette enquête qui se déroule dans les cures thermales de la Roche-Posay. C'est un choix vraiment malin que l'intrigue se passe dans un centre thermale. Je trouve que ça donne un côté vacances et insolite à l'histoire.  Parfait pour cet été. 

    Les personnages sont complètement " drôlissimes ". J'aime beaucoup tout ses personnages tellement réalistes et en même temps complètement farfelues. Ce doux mélange est juste irrésistible. Je crois que mon personnage préféré est le commissaire Bombardier. Sa franchise, son humour et aussi sa sensibilité font d'elle un personnage très attachant ! 

    Catherine Secq a une écriture vraiment très belle et elle sait parfaitement nous embarquer dans une aventure absolument délicieuse. Elle a su encore une fois dégainer son arme secrète pleine d'humour pour nous trouver des jeux de mots, les noms des personnages, les réactions des personnages, les descriptions .... Encore une fois tout m'a fait sourire. 

    Le petit plus dans un livre ce sont les petits croquis du Commissaire Bombardier. J'ai aimé voir ses portraits et ses notes, j'aurais aimé en trouver un peu plus, mais quel bonheur de les découvrir. 

    En bref: Ce livre est LE livre à lire cet été pour sa fraîcheur, son humour et sa petite enquête qui est très intéressante et addictive. Cette " Comédie-Polar " m'a fait passer un excellent moment très rafraîchissant. J'ai adoré ma lecture et j'espère lire le tome 3 très prochainement ! 

     

     Retour au tome 1 - Direction le tome 3

     

    Achetez ce livre avec Amazon ! 

     

    Partager via Gmail Pin It

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique